Un Trek dans le Mercantour ...

Nous sommes au mois de Novembre 2019, ma femme est partie pour un court voyage au Maroc, 4 jours a passer seul, autant dire que je n'ai pas envie de les passer sur le canapé.
J'improvise donc un petit trek sur 2 jours, il y'a ce massif qui me fait de l'oeil depuis déjà quelques temps, c'est l'occasion de partir a sa découverte !

Premier reflex, regarder la météo, ils annoncent de la neige pour le jeudi, un vendredi couvert et un samedi dégagé. Les températures varient entre 0 et -6°C, il va faire froid, mais je trouve que le créneau de vendredi a samedi est correct, c'est décidé !

Me voilà donc a éplucher les sites de rando pour déterminer le meilleur itinéraire possible, je pars seul et je compte dormir en tente, je ne dois donc pas prendre de risque inutiles, une bonne préparation c'est déjà une bonne partie du trek de réussi !

Internet regorge de sites proposant des itinéraires très bien détaillés et précis, je détaillerai plus loin dans l'article l'itinéraire que j'ai emprunté pour vous donner une idée.

 

La période m'a offert un surprenant mélange d'automne et d'hiver qui habille parfaitement le paysage, je n'aurai pas rêvé mieux pour ma série, je vous laisse découvrir ça !

~ L'ascension ~

Forcément quand on veut atteindre un lac a 2600m il faut passer par la partie la moins agréable, l'ascension.

Pour arriver a mon point de bivouac ce sont 7 km qui m'attendent avec un joli dénivelé.


Avec mon matériel photo, la tente et le reste mon sac pèse bien 20kg,

je sais d'expérience que d'ici quelques heures me passera par la tête l'idée de le lacérer et le jeter dans un ravin 😁

Mais on en est pas encore la, pour le moment la montée est plutôt agréable,

je suis un cours d'eau qui vient ajouter sa mélodie aux bruits de la montagne,

il est encore tôt, je prends donc le temps de faire des pauses pour faire quelques clichés.

Petit a petit, je grimpe, je découvre a chaque tournant une nouvelle ambiance, un nouveau paysage dans ce mélange de couleurs qui l'embellie ...

Le cours d'eau s'agrandit, tout autant que le sentier qui laisse maintenant place a de grands espaces ouvrant complétement le paysage...

Cela fait bien 1h que je marche je sais que j'attendrai bientôt le début de la grande montée vers le sommet, a vrai dire je la redoute un peu cette ascension.


 

Cela fait un petit moment que je n'ai pas fait de trek et il ne me reste que 3 petites heures avant que le soleil disparaisse, il faut absolument que j'atteigne le refuge avant la nuit car je n'ai pas envi de m'égarer en pleine nuit seul dans cette montagne...

Une petite pause le temps de prendre quelques photos et me voila repartit, toujours en admiration devant le paysage que m'offrent ces montagnes brunes ou la neige prend petit a petit le dessus sur les couleurs orangés de l'automne...

Lors de mon ascension pour atteindre les lacs a 2600m les paysages se sont enchainés, tous aussi divers et variés, il fallait bien ça pour égayer cette montée infernale !

J'ai l'impression de faire une course avec le soleil, je le vois petit a petit descendre a l'horizon, je suis a peine a la moitié de mon chemin et je commence a me demander si j'arriverai au sommet avant la nuit...

Mais qu'importe, maintenant que je suis la autant en profiter, cet éboulement de grosses roches me plait particulièrement, d'autant plus que le soleil joue avec les nuages et vient se cacher pile derrière une petite spirale.


J'en ressortirai ce cliché aux tons froids qui résume assez bien l'atmosphère du moment.

Encore quelques centaines de mètres et j'attendrai enfin le point de départ de la dernière ascension,

environ 4km de pure montée, l'envie de faire demi tour vient me traverser l'esprit...

Nous y voila, le fameux croisement qui indique que la suite de la rando va se corser...
Mes 20 kg de matériel commencent a se faire sentir, a partir de la plus de plat, il va falloir monter, plus de répit jusqu'au refuge !

L'ascension sera longue et éprouvante, mais j'ai de la chance d'être photographe, ça me donne tout pleins d'excuses pour faire  des pauses ^^


Et finalement, après presque 2h de montée me voila enfin au dernier croisement, a gauche les lacs, a droite le refuge et le Lac vert. Il doit me rester 10mn de marche pour l'atteindre, il commence a faire froid, le soleil descend encore un peu, je rassemble mes dernières force et je m'avance sur le petit sentier.
Après quelques pas un bouquetin vient a ma rencontre, il n'a pas l'air inquiet de ma présence, plutôt curieux. Il me fera même le plaisir de poser pour la photo, et m'accompagnera jusqu'au refuge.

Comme pour me récompenser de mes efforts, il sera le cadeau du jour, un moment simple, mais si riche .

Une chose est sûre, je ne regrette absolument pas tous ces efforts, une fois au refuge la vue est superbe, les montagnes sont imposantes et silencieuses, le lac et ses reflets m'entrainent dans mes songes, je resterai un moment assis, face a ce spectacle de la nature...
Ce soir je dormirai ici, seul au milieu des géants de la nature qui m'ont accueillis.

 

Voici quelques infos pour faire cette randonnée :

                    * Il faudra vous rendre en voiture jusqu'au village de Casterino, traversez le et passez le pont sur la droite pour rejoindre le sentier qui part derrière l'auberge du village.

Vous pourrez continuer en voiture sur ce sentier jusqu'a un petit parking naturel et une barrière qui signifie la fin de la piste routière.

A partir de la il faudra continuer a pied . Le repère bleu sur le plan indique le début de randonnée.

La première partie de la rando jusqu'au point B est assez agréable le chemin est relativement plat et longe une rivière, il faut compter environ 1h de marche ( en marchant normalement sans pause ) pour rejoindre le point B qui indique le départ de la grimpette.

Du point B au point C ( qui indique le refuge de la Valmasque ) il faudra compter entre 1h30 et 2h de marche a un bon rythme, cependant de nombreuses cascades sont présente le long du chemin, l'occasion de faire plusieurs pauses et de reprendre son souffle, ne faites pas comme moi ne partez pas en milieu d'après midi !

Il est possible de faire le chemin du retour en passant par le Mont Bego et de passer par l'autre vallée, je n'ai pas encore essayer ce chemin mais je suis certain qu'il vaut le détour !

 

Vous savez tout ! N'oubliez pas les règles de base : 

   * Prévenir une personne de votre entourage de votre trajet et du nombre de jours de votre rando
   * Vérifier la météo avant de partir

   * Avoir suffisamment d'eau et de nourriture

Et le plus important, une bonne dose de courage et d’enthousiasme !

Toutes nos photos sont disponibles en tirages d'Art, sur papier de qualité professionnel  ou sur support Alu Dibond.

N'hésitez pas a nous contacter si vous souhaitez acquérir l'un de nos clichés !

Toutes nos photos sont disponibles en tirages d'Art, sur papier de qualité professionnel  ou sur support Alu Dibond.

N'hésitez pas a nous contacter si vous souhaitez acquérir l'un de nos clichés !

A propos de ce blog

Bienvenue sur notre blog de voyage, où vous trouverez nos récits, conseils et photographies de voyages, au gré des destinations vers lesquelles nous nous envolons régulièrement.

Vous aimez ?

Si vous aimez notre blog, vous pouvez vous abonner à nos derniers articles

Nous publions aussi sur facebook et Instagram

  • Facebook Social Icône
  • Instagram